Le détartrage

Le détartrage ou désoxydation permet d’assainir entièrement l’installation sanitaire. Cette méthode évite des travaux coûteux et les désagréments qu’engendrerait le remplacement total de la tuyauterie.

Au fil du temps, les conduits d’eau se détériorent. L’eau distribuée entraîne le dépôt de certaines particules dans la tuyauterie. Des complications s’ensuivent : obturation due aux dépôts de rouille ou de calcaire, réduction du débit et de la pression de l’eau.

Le calcaire va peu à peu obstruer l’ensemble de la tuyauterie, particulièrement celle où passe l’eau chaude dont la température dépasse les 60°C. Dans un tuyau entartré, le débit de l’eau diminue fortement. La rouille, quant à elle, finit par perforer la tuyauterie. Les fuites apparaissent et causent parfois des dégâts importants.

En ce qui concerne le chauffe-eau (boiler), le tartre s’accumule année après année sur les parois et le fond du chauffe-eau, mais il peut aussi former une véritable coque autour des éléments chauffants (corps de chauffe). Or, comme le tartre est un mauvais conducteur, il ralentit le transfert de chaleur.

DDS Sàrl - Assainissement des installations


DDS Sàrl propose des solutions adaptées à chacun de vos problèmes.
En ce qui concerne les installations sanitaires, nous intervenons comme
suit:


Premier traitement:

Ce premier traitement a pour but de dégager toute occlusion se trouvant dans la tuyauterie et ainsi obtenir une bonne pression à nouveau. Lors de cette première phase, notre pompe et notre machine à détartrer injectent nos produits dans l’ensemble de la tuyauterie eau chaude en circuit fermé. Ensuite, nous effectuons de multiples rinçages afin d’éliminer le restant de produit et de parvenir à une eau de bonne qualité.


Deuxième traitement:

Le deuxième traitement a pour but de protéger la tuyauterie. Notre pompe doseuse injecte notre produit anticorrosif DDS 5500 (contrôlé et agréé par l’OFSP) directement dans la tuyauterie eau chaude. Grâce à l’action de notre produit qui se fixe sur les parois internes de la tuyauterie, la corrosion est évitée. Cette deuxième phase permet de réduire considérablement le risque de fuites et ainsi de prolonger la durée de vie de la tuyauterie. 

En ce qui concerne le chauffe-eau, pour éviter les pertes d’énergie, augmenter sa durée de vie et éviter des risques de prolifération bactérienne, il est donc conseillé de le faire détartrer périodiquement. Le type de travail dépend de la taille de ce dernier : soit manuellement pour un petit chauffe-eau (- 300 litres ) soit à l’aide de notre machine à détartrer (+ 300 litres).

1 mm de tarte provoque une augmentation de consommation d’énergie d’environ 8% et 10 mm de tarte augmente la consommation d’énergie d’environ 50%.